Test de l’Epic 480

Essai de la 480 hier soir dans un petit torrent pyrénéen,

montée avec un Danielsson nymph de moins de 100gr et une soie naturelle parallèle de 0,7mm  équivalente à du 3/4. Je pensais cet ensemble soie moulinet un peu light mais pour cette pèche à courte distance cette soie se marrie très bien à la 480 , presque mieux qu’avec l’Epic 376… On peut charger un peu plus le talon du fouet, un moulinet de 120gr env. fera la blague.  Au programme, des lancés à moyenne distance, 15m max, une pèche sous les branches entre les grappes de lierres tombant sous un vieux pont de pierre romain, romantique… de la classe et de l’exigence, fichtre !

Une fine pluie déclenche une courte éclosion, je suis à l’abri sous le pont, je monte une jolie mayfly avec aile chevreuil pour une flottaison haute, un court instant de dérive et un beau remous vient soulever ma mouche, j’essuie un beau refus… quelques passages supplémentaires… rien, je change pour une mouche plus petite, mais rien à faire pour la faire remonter cette truite, l’éclosion est terminée, la fine pluie a cessé.

La canne tombe parfaitement en main, elle permet des posés précis et délicats et je suis surpris de la puissance quelle a en réserve avec ma petite soie naturelle.Epic 480 highend 18

Les roulés sont délicieux à exécuter, mais en petite rivière encombrée, un tout petit peu plus technique qu’avec la 376, ce petit fleuret qui passe partout. 8 pieds c’est la taille limite supérieure pour ces petits torrents.
Plus que sur la 376 je peux augmenter le rythme sans aller à contre tempo, accélérer la cadence, serrer les boucles, mais c’est peut être juste cette puissance supplémentaire qui me procure cette impression. Elle revient rapidement en place, donc une action medium progressive mais contrebalancé par une pointe qui ne traine ni en avant ni en arrière, un bel équilibre pour qui aime la douceur… mais aussi la vivacité. C’était aisé par exemple de bloquer la canne en fin de shoot pour poser en parachute, la pointe ne plonge pas ne vibre pas.
Autre point je suis pas un boss en lancé en revers et bien hier soir j’étais le king du revers entre les grappes de lierre ! En fait il est très aisé de réajuster précisément la trajectoire de la soie en vol. Je pense que c’est une des caractéristique de la fibre qui me séduit le plus, on joue avec la soie pendant qu’elle est en suspension….
Bilan : Je me suis régalé ! Des fibres que j’ai monté récemment c’est Epic qui remporte mes suffrages avec un plus pour cette 480, et fatalement, je suis maintenant curieux de tester la 580… plus de puissance, mais réservera t-elle toujours autant de douceur … ?

Au retour en enjambant le torrent par le petit pont romain je jette un œil, la truite est là, elle se déplace, file dans la veine d’eau….

#epicflyrods

Enregistrer

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Francois dit :

    Merci pour ce joli post sur cette 480 ; j’ai encore plus hâte de tester la mienne dès aux beaux jour !
    A bientôt
    Francois

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s